Les idées ne vous appartiennent plus. Les idées sont collectives !

Les idées ne vous appartiennent plus. Les idées sont collectives !

Les idées ne vous appartiennent plus. Les idées sont collectives !

Je vais sans doutes enfoncer une porte ouverte, et énoncer des principes qui semblent logiques pour la plupart. Toutefois, mon idée est ici d’en faire un parallèle avec le monde de la rédaction web.

Avec l’émergence des outils 2.0 que sont les blogs, wiki et réseaux sociaux, la communication sur le web s’est multipliée. Des millions de personnes ont la possibilité de poster un message lu partout, tout le temps… 

Schéma de partage d'une idée "One to many"

Schéma de partage d'une idée "One to many" © pwc.com

Ce qui change dans cette évolution, c’est le rapport que le rédacteur a avec l’idée, l’inspiration.

Je ne vous parle pas ici de plateformes de rédaction de contenu qui vont vous pondre des textes insipides, et je mets aussi de coté le traitement de l’actualité, qui est un monde à part. Je vous parle de la rédaction d’articles originaux, inspirés, bref, le genre d’articles qui est le fruit d’une idée.

Schéma de partage d'une idée "Many to many"

Schéma de partage d'une idée "Many to many" © pwc.com

Il faut accepter que l’idée ne vous appartienne plus. Au même titre que le contenu que vous postez sur Twitter ou Facebook ne vous appartient pas (vous êtes des locataires d’un espace social), les idées que vous produisez, apportez, ne sont plus le fruit d’une personne, mais existent elles-mêmes.

  • Ce n’est plus 1 utilisateur qui est relié à 1 idée, mais des milliers, des millions.
  • Le rédacteur web doit accepter de proposer du contenu, se se faire « copier / sourcer » et à son tour de reprendre des idées…

Si les principes d’éthique et de collaborativité (citer ses sources par des liens par exemple) sont appliqués, alors le web des idées pourra avoir lieu !

Source : PwC: Technology Forecast Q3 2011 – Transforming collaboration with social tools

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *